Bourse de l immobilier, qui fait le cours ?

bourse de l immobilier informations générales du marché
bourse de l immobilier informations générales du marché

Immobilier, l’ombre d’un doute

 Bourse et immobilier se rejoignent rarement, leur évolution sont le plus souvent contraire . L’exception confirme la règle,  avec la douche glacée de 2008, (les subprimes). En France elle sera suivie de la douche écossaise offerte par Mme  Duflot et consorts. L’instauration d’une loi   pensée, concoctée en   2012-2013 et promulguée en 2014, à grande  ALUR. Ce mot choisi à double sens  sonne la fin de la métaphore.

Le spectateur, ni locataire, ni propriétaire, ne peut comprendre la cause des dégâts que j’évoque. En effet du point de vue social et salutaire la loi du marché immobilier est examiné sur le plan idéologique. Des ministres sans expérience du terrain (le mot est approprié) ont influer sur le cours de l’immobilier. Pourtant,  dans les centres villes  notamment, ces faits rapportés  confirment un déséquilibre incontestable.

quartiers vétustes

Par ailleurs, le parc immobilier dans les villes épargnées par les bombardements est vétuste . Du côté rue, le passant voit des façades pittoresques dignes d’une carte postale, c’est vrai. Mais il suffit d’entrer et de couloirs en dédales  »coupe gorge » en cours des miracles nous  découvrons l’envers du décor. Ici les toilettes sont sur le palier, là le cabinet de toilette est un recoin dans la chambre découpée pour la cause.

Dignement ou négligemment on appellera ça une chambre de bonne. Bien sûr le législateur condamne pareille chose. Un logement ne peut pas mesurer moins de 9 mètres carrés… Parfait pour la conscience, moins pour le chercheur d’un moindre logis de fortune. Je pense aux étudiants ou aux jeunes travailleurs qui galèrent pour dénicher  »un placard ». Ils vont l’obtenir  sans contrat de location formalisé auprès d’un  »marchand de sommeil » à prix très discret.

Ce que je décris n’est pas si loin que cela d’aujourd’hui. Même si les programmes de réhabilitation font beaucoup dans les vieux quartiers . Enfin comble du défaitisme les barres HLM des années 60, ( il en reste) sont désignées  zones de non droit puis deviennent par la suite  no man’s land. Les mouvements de foules des exodes renforcera t il  l’occupation de ces zones  qu’il faut détruire et reconstruire d’urgence.

L’immobilier, du bien au soleil

Acheter neuf ou construire convient tout à fait à notre époque, le bien sera conforme en tout point (le dispositif complet de diagnostics n’a rien laissé au hasard). Le bémol sans vouloir être rabat joie reste le prix du mètre carré qui n’a pas connu la correction de la crise. Il est vrai que la loi du marché passe par la case réduction du carnet de commande, puis licenciement économique avec les conflits sociaux qui succèdent.

Le promoteur ou le constructeur (même combat) confrontera l’offre et la demande qui résolvent  l’équation en ajustant les charges notamment salariales. Vous avez compris qu’il s’agit de faire appel aux travailleurs  »détachés » provenant de l’Union Européenne.

Dans ces conditions les subventions solutionnent en partie ce problème. Le PTZ, l’ascenseur idéal pour les jeunes investisseurs, connaît un succès tel que l’année 2016 lui en doit l’essentiel. De ce fait quasi incontournable il n’y a pas eu de correction des prix de la construction comprimant du coup la rentabilité du côté bailleur. Seul l’avantage fiscal véritable passerelle financière équilibrera les comptes du propriétaire.

immobilier placement à long terme

Le retour sur investissement reste une inconnue, pour longtemps, je pense. En fait, la revente entraîne les frais et taxes de mutation telle que le prix de revient est surfait d’au moins 10% (frais d’agence et de notaire). En ce sens l’immobilier ancien devrait connaître un regain d’intérêt, en  comparaison des deux secteurs. Mais voila,  les biens en question ne sont pas au goût du jour…. défaut d’isolation (RT 2012) disposition des pièces et équipements désuets ou obsolètes ( diagnostics, plomb, amiante, électricité, gaz, insectes : termites, mérule, capricornes, risques naturels, tremblements de terre, inondations, effondrements de galeries dans les zones d’exploitation de gisements) tout cela ensemble mis bout à bout, plombe le budget de rénovation.La liste n’est pas exhaustive !

En résumé, il y a immobilier locatif, et immobilier locatif bien placé.

J Guidaniel

Quelavenir

No votes yet.
Please wait...

Auteur : Jacques GUIDANIEL

Ex-responsable de Banque, Bloggeur sur QuelAvenir.fr Pseudo