Vendee globe 2016-2017, banque populaire VIII, armel Le Cléac’h et le record battu

Le Cléac’h vedette du vendée globe…. Vendée Globe son fondateur était un plongeur (plus de 500mètres) et marin de talent.

Philippe Jeantot le fondateur

Le vendee globe aussi loin que l’on se souvienne naquit de l’union d’un marin avec le concours financier du Credit agricole de la Vendée. En effet, philippe Jeantot se lance en 1982/83 dans l’aventure  du Boc challenge, pour un tour du monde avec escales, sponsorisé par le Credit agricole de la vendée. Philippe Jeantot  confirme son talent, les bateaux Credit agricole se construisent, le palmarès s’étoffe, avec la victoire sur monocoque  Credit Agricole (III) pour le Boc challenge 1986/87.

Et le Vendee globe surgit des mers

Philippe Jeantot à l’aide de quelques amis fourbit l’idée d’un tour du monde sans escale  et sans assistance,cette fois ci. La course portera le nom de « Globe challenge ». Philippe Jeantot s’engagera de manière intense, convaincu de son intuition. Il fera le tour des banques et des éventuels sponsors pour faire aboutir son « challenge1989 » (à double sens).

Comment une banque mutualiste investit dans un projet  humain unique

Une banque mutualiste s’engage au côté du conseil Général  de la Vendée. Le Vendée Globe ne changera plus sa formule sauf l’option peut être de la rotation en année bissextile . Cette banque Credit Agricole Vendée portera haut   les couleurs de la Vendée. L’enjeu   financier sera tel que la mutualisation des caisses régionales sera d’un grand secours  pour cette opération  d’envergure. Le vendée Globe  connaitra son premier vainqueur Titouan Lamazou, apres 109 jours en mer. Philippe Jeantot organisateur et concurrent  gérera même par téléphone les derniers réglages de l’organisation pendant la course.

Rendons à César

Cette aventure parce qu’il s’agit bien de cela, méritait d’être relatée, car les ennuis qui s’ensuivront d’ordre fiscal notamment mettront un terme à l’ambition surdimensionné de ce marin hors norme.

Personne n’oubliera que l’audace et l’ambition de ce marin, préside à l’honneur de cet architecte  du Vendee Globe. Les conseils d’administration de la banque verte ont connu des délibérations tumultueuses tellement le challenge,  plaisant pour son côté remarquable et exemplaire, dépassaient de loin  les budgets habituels pour des événements sportifs.

Ainsi donc le Conseil Général de Vendée aujourd’hui  propriétaire du « Vendee Globe »   accompagne cette prouesse  des géants de la mer.

La Banque Populaire et Armel Le Cléach dans le même bateau

La Banque Populaire pour ce huitième challenge dont le bateau porte également le numéro 8, montre à quelle point cette banque à statut légal spécial à repris le flambeau. Alors que la vitesse des années 90 évoluait à 8 à 9 nœuds en moyenne, les monstres   atteignent à l’instant les 16- 17 nœuds, avec une navigation que je qualifierais d’augmentée, tellement la technologie de bord n’a certainement plus rien à voir avec les prototypes . Non sans nostalgie, Eric Tabarly qui usait, même abusait du silence radio, n’aurait plus si long cours, de nos jours.

Néanmoins la foule est là pour le prouver si besoin, telle que cette épreuve gigantesque garde de sa superbe. Encore merci Philippe Jeantot la Gloire honnorera ta postérité.

Jguidaniel

 

 

 

 

 

Bonne et heureuse année 2017

Voici venue la fin de 2016 !

Année 2017. Fini les promesses ! enfin la suite !

Place à la réalité pense-t’on, les fruits sans la floraison, la cueillette sans les semis, la justice sans cour de cassation, l’amour sans les pleurs et angoisses, enfin la rose sans les épines !!!

Chacun pourra choisir ! pour moi, sans faire exception, je serais volontiers tourné vers les vœux traditionnels.

Bonne année 2017

2017, sera ou ne sera pas ? aussi je ne propose que des vœux sincères emprunts d’incrédulité ! espérant que la réussite n’est pas seulement le fruit du hasard, et que la recette reste un mystère aussi fort que le Graal !!! Rien de plus beau que l’espoir !! N’est ce pas .

J Guidaniel