Algorithme et domotique font le ménage.

Qu’est ce donc qu’ un algorithme ?

Algorithme correspond à la définition du « Larousse de 1968 » par une énumération laconique: « suite de raisonnements ou d’opérations qui fournit la solution de certains problèmes » .CQFD . Mieux vaut ne pas rendre sa copie, en pareille situation, si l’on ne peut dire autre chose !. En conclusion, l’algorithme est maintenant incontournable. En conséquence, il est présent dans les programmes faisant appel à l’intelligence artificiel. De surcroît, le meilleur est fournit par  Google roi de l’algorithme pour le fonctionnement de ses moteurs de recherches.

La domotique au service de la maison

Domotique : « ensemble de techniques et d’électroniques, associées aux appareils de télécommunications dans le but de gérer les éléments dans la maison », voire  même son environnement. Algorithme et domotique sont imbriqués et tout le débat réside maintenant dans la rapidité pour obtenir le  résultat.

La technologie vous environne

Un heureux mariage prometteur entre la domotique, l’électronique dite embarquée, ayant pour témoins les télécommunications, représentées par un Smartphone, voila qui  image assez bien la cérémonie qui va faire danser les objets dits connectés dans la maison. Les algorithmes feront office de maître de cérémonie, réglant   les problématiques rencontrées.

La technologie vous protège

Plus basique, la maison devient intelligente, à tel point que vous ne  la quitterez plus. Aussi à l’aide de votre Smartphone, vous aurez de ses nouvelles !. De même, les caméras de surveillance feront sursauter votre téléphone pour  signaler une intrusion. Bref, ces événements s’avèrent souvent dénués d’intérêt où de gravité. Le plus gênant, sera d’être prévenu au milieu d’une  fête en famille, et surtout à bonne distance du domicile. Néanmoins, il sera toujours possible de visionner par téléphone les différentes pièces de la maison. Ces inconvénients, seront écartés si vous souscrivez un contrat d’assistance  avec une société de télésurveillance, qui agira pour vous.

La technologie vous remplace

De votre bureau, vous pourrez donner l’ordre aux appareils d’exécuter la mission, par exemple, baisser les rideaux, déclencher le chauffage, et bien d’autres choses encore. Le plus spectaculaire revient au détecteur du vent (devenu suffisamment important) commande le repli des stores bannes sur la terrasse.

Dans ce domaine une plate forme excelle en mettant à disposition « une recette », je cite IFTTT  déjà plus connu dans la gestion des contenus à publier sur les réseaux sociaux. Ici elle utilise la même logique (If – This – That – Then) , ressemblant à s’y méprendre au programme informatique en basic pour exécuter une suite d’opération. En Français on peut traduire par Si c’est ainsi- alors faire cela…

La technologie s’est invité chez vous

Les applications sont multiples, si la porte est ouverte alors il faut interrompre le chauffage. Selon que  la température, extérieure varie, les commandes vers le chauffage seront très utiles. En effet, on pourrait  gérer, les planchers chauffants connus pour l’inertie thermique de quelques heures avant de produire la chaleur. Du reste, les thermostats actuels ne sont pas assez réactifs et sensibles. Finalement (si les infos météo deviennent fiables), il serait intéressant de les connecter au chauffage par le sol pour qu’il anticipe les gelées annoncées, notamment.

multiples fonctions

La maison est le support idéal, et propice à l’innovation. surveiller bébé dans sa chambre ,par exemple, devient beaucoup plus fiable.   Le confort, la sécurité, l’automatisation des tâches ménagères libère le temps passé à la maison. Les appareils connectés entre eux, vont faire le travail à la demande, se déclencher aux heures creuses. L’aspirateur robotisé attendra votre départ pour envahir la maison de bruit. Le lave linge choisira son programme en fonction du linge et surtout prélèvera la quantité de lessive utile .De ce fait, la liste n’est pas exhaustive, certes non !.

En definitive

Chaque jour, une application n’attend plus que la validation des fabricants pour passer à l’étape de la commercialisation. Ainsi, Nous avons parlé maison intelligente, ce n’est qu’un aspect bien d’autres objets sont déjà connectés, dans la voiture notamment. Le sujet n’est pas épuisé, le progrès avance dans tous les domaines. Il n’attend que les résultats de nouvelles recherches algorithmiques complexes.

Jacques Guidaniel

 

 

 

 

No votes yet.
Please wait...

Auteur : Jacques GUIDANIEL

Ex-responsable de Banque, Bloggeur sur QuelAvenir.fr Pseudo